Notre organisme doit son origine à des parents provenant de la communauté anglophone de Saint-Lambert et de Greenfield Park. Peu à peu, son action s’étend sur tout le territoire de la Rive-Sud de Montréal et implique les parents de toute la communauté.

 

C’est en 1954 que débute une filiale Rive-Sud de l’Association du Québec pour les déficients intellectuels. Elle deviendra, en 1990, l’Association de la Rive-Sud pour la Déficience Intellectuelle (ARSDI).

En 2018, dans le but d'être plus représentative auprès de sa clientèle, l'ARSDI change de nom pour "Ma deuxième maison à moi".

 

Quatre (4) grandes priorités marquent son histoire :

  • La scolarisation des enfants handicapés ;

  • Le développement des habitudes de travail ;

  • L’hébergement des adultes et l’organisation d’activités de socialisation ;

  • La conciliation travail-famille et le répit pour les parents.